Les élèves à besoins éducatifs particuliers dans l’enseignement généralisé́ à distance des arts plastiques

Dans cette période particulière, les professeurs sont mobilisés pour assurer la continuité pédagogique pour tous les élèves. Il en est de même en arts plastiques, où les enseignants doivent adapter des scénarios pédagogiques directement utilisables par un élève, sans pouvoir s’appuyer sur l’interaction habituelle dans classe, permettant d’engager une pratique sensible, proposant quelques liens avec la culture et une proportion ajustée de recul réflexif.

De surcroît, ces supports doivent viser à être diffusés de manière aisée et équitable (tous les élèves n’ont pas accès à des connexions Internet et, le cas échéant, sur de longues périodes) et s’approprier facilement (il faut être explicite sans toutefois dégrader la stimulation de l’invention).

Dans ce contexte, et malgré cette complexité, il est absolument nécessaire de ne pas oublier les élèves à besoins éducatifs particuliers. Chaque professeur est potentiellement concerné.

Ce document produit par Anne Lillin à la demande de l’inspection pédagogique régionale de Lille est structuré en trois parties.
Elles proposent chacune :
- des préconisations pour adapter les documents pour des élèves à besoins éducatifs particuliers (EBEP),
- une Ckeck-list pour vérifier leur mise en forme et la clarté des énoncés,
- et deux exemples pour une même proposition de travail.

>>> Télécharger le document :

PDF - 8.4 Mo