Lettre Édu_Num n°18

Différentes formes d’interactivité peuvent être interrogées afin de définir les possibles objectifs d’apprentissage des élèves qui en découlent.
L’idée d’interactivité est à saisir selon diverses approches : du point de vue de la pratique artistique et du processus créateur (métissages, hybridations, work in progress, travail en réseau, production collective, etc.), du point de vue de la perception des œuvres et des processus perceptifs (prise à parti du spectateur, participation, action, intégration, etc.). Sur le plan de l’enseignement, il s’agira alors d’inventer des outils, de créer des situations d’apprentissage qui permettront aux élèves de faire l’expérience de l’interactivité, d’en saisir les possibilités créatrices et les enjeux conceptuels, et de s’emparer de la question de l’interactivité pour réinventer une pratique et un rapport à l’œuvre d’art.

Sommaire
1. ZOOM SUR .... LES PRATIQUES INTERACTIVES : Interaction(s), interactivité(s), hybridation(s) : quels enjeux pour l’enseignement des arts plastiques ?

  • Interactivité/hybridations entre pratiques dites traditionnelles et pratiques numériques
    • Ressources
    • Scénarios pédagogiques
  • Interactivité/interactions entre les productions d’élèves : productions collectives, participatives, works in progress.
    • Ressources
    • Scénarios pédagogiques
  • Interactivité entre les œuvres et le spectateur : la découverte de l’œuvre engage la participation du spectateur.
    • Ressources
    • Scénarios pédagogiques

2. SE TENIR INFORMÉ

Lire la Lettre