Points de repères pour appréhender l’épreuve du Grand oral Enseignement de spécialité arts plastiques

Le Grand oral, en tant qu’épreuve finale du baccalauréat à compter de la session de juin 2021, invite à penser la manière dont chacun de nous peut accompagner les élèves dans la construction d’une prise de parole en public, ancrée, claire, potentiellement convaincante. Publié le 13 juillet 2020 (Bulletin officiel du Ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse), le contenu et l’organisation de cette épreuve obligatoire précisent les enjeux de sa mise en place en voie générale et technologique à la fin de l’année de Terminale.
Enseignants et inspecteurs sont bien conscients de la nécessité d’apprendre régulièrement aux élèves à s’exprimer, argumenter, écouter. C’est avant tout dans le quotidien ordinaire de la classe et dans l’ancrage fort aux programmes des enseignements spécialités que ces compétences indispensables dans la vie personnelle et professionnelle sont à travailler. Pour y parvenir et donner à tous les lycéens la capacité à s’exprimer en public, il s’agit de guider l’élève dans une démarche personnelle et dans un processus d’approfondissement notamment fondé sur : ce qui lui plait vraiment, ce qui porte et soutient ses ambitions, ce qui dessine peu à peu ses futurs choix d’orientation, etc.
S’inscrivant dans la durée, ce parcours s’élabore à partir de choix personnels faits d’étapes successives, d’avancées et de reculs nécessaires qui permettront au fil de l’année de construire la réflexion et de définir les deux questions attendues par le jury le jour de l’oral.